Le Blog de Néroli

Partir en vacances en été avec un bébé de 4 mois

Par 9 août 2017 Famille, Voyages
voyager bebe 4 mois

Voilà une décision qui a parue un peu ambitieuse, voire un peu folle, lorsque j’en ai discuté avec quelques personnes de mon entourage : est-il vraiment raisonnable de partir en vacances en plein été avec un bébé âgé d’un peu moins de 4 mois ? Pour mon mari et moi, il était impensable de passer l’été chez nous : nous partons rarement en vacances (hormis un week-end par ci par là) et nous réservons toujours une belle coupure de 2 semaines une fois l’été arrivé. La naissance de notre fille Inès nous a obligés à réfléchir à la destination, et à l’organisation en général… mais cette coupure nous paraissait indispensable ! Je vous retrouve donc aujourd’hui pour vous donner mes humbles conseils et mon expérience lors de ces 15 jours de vacances à l’autre bout de la France.

 

La destination

Je vous conseille d’éviter les endroits bondés, comme la côte d’Azur ou les endroits très touristiques, prisés tout l’été. Idem pour le climat : évitez si possible le sud de la France, à moins que vous fassiez le choix de rester enfermé dans votre lieu de vacances de 12h à 16h. Nous avons fait le choix de nous rendre dans le Sud-Ouest, à quelques kilomètres de Biarritz ; c’est une destination que nous connaissons déjà bien (nous nous y sommes rendus en couple en 2014) et nous savions que les températures n’y étaient pas tropicales. Bien sûr, la destination est prisée des vacanciers, mais il est assez aisé de fuir la foule en se rendant aux bons endroits au bon moment (exemple : la plage est toujours déserte avant 11h!). L’air marin et le vent constant font que la température est très facile à supporter. Nous n’avons jamais dépassé les 25 degrés sur notre semaine sur place, et n’avons pas eu une journée de pluie !

 

Le lieu de vacances

Vous avez plusieurs choix, en fonction de vos envies, et surtout de votre budget : nous avons démarré notre périple par 4 nuits d’hôtel, qui nous avaient été offertes par un membre de notre famille. J’appréhendais beaucoup cette cohabitation forcée… à raison ! Inès dort dans sa chambre depuis sa naissance, et nous avons vraiment eu du mal à dormir à ses côtés dans la chambre d’hôtels que nous partagions. Les bébés sont très bruyants la nuit (bruits de succion, micro-réveils, gazouillis…) et mon sommeil, très léger, m’a empêchée de dormir correctement.

Je n’avais qu’une hâte : arriver sur notre lieu final de vacances : une location AirBnb que nous avions réservée peu avant que j’accouche. Je vous conseille vivement d’opter pour un logement avec un minimum de 2 pièces (pour vous permettre de dormir dans la chambre et de placer le lit bébé dans le salon, par exemple). Si vous optez, comme cela a été notre cas, pour cette plateforme de réservation de vacances, voici les options que je vous conseille de cocher lors de vos recherches :

  • une machine à laver : c’était un indispensable pour nous, puisque notre voiture est assez petite, et que nous ne souhaitions pas partir avec des tonnes de vêtements. J’ai fait 4 machines sur place, et c’était un vrai bonheur ! D’autant plus que le Pays Basque peut être un peu imprévisible en terme de météo : nous avons donc dû partir avec des vêtements pour toutes les saisons, autant pour nous que pour notre fille… Les valises étaient donc bien remplies !

  • prêt de matériel de puériculture : ça n’était pas le cas des propriétaires de notre location, mais je sais que beaucoup proposent de vous prêter un lit parapluie, une baignoire pour bébé, une chaise haute ou autre… tout est renseigné dans chaque annonce. Nous avons dû voyager avec notre lit parapluie, et même si son prix est exorbitant (et qu’on a eu du mal à mettre tant d’argent dans un tel achat!), je ne peux que vous conseiller le modèle que nous avons choisi : le Babybjörn Light*, très léger, très peu encombrant et hyper confort ! A noter : vous pouvez aussi faire dormir votre bébé dans la nacelle de sa poussette s’il n’est pas trop grand (je dirais 3-4 mois maximum!).
  • connexion wi-fi : je suis une vraie geek et j’ai du mal à me passer d’Internet, même pendant deux semaines. Nous avons surtout souhaité avoir cette connexion, car nous savions que nous serions souvent à l’appart’ le soir assez tôt, le temps de donner le bain à notre fille, de lui donner à manger… et surtout, qu’elle serait couchée tôt ! Le wi-fi nous a permis de regarder des films sur Netflix, ou encore de regarder des replays sur notre iPad.
  • une piscine : c’est le must si vous souhaitez pouvoir profiter du soleil et de la chaleur pendant que votre bébé fait la sieste. La nôtre était partagée avec les propriétaires des lieux, ce qui était déjà très bien (une location avec piscine non partagée étant très coûteuse…). Nous avons adoré pouvoir nous baigner en pleine journée pendant que notre fille faisait la sieste dans l’appartement ! N’oubliez pas d’emporter votre babyphone pour ne pas louper son réveil (voici la référence du nôtre* pour information – je vous le conseille à 1000%).

→ Economisez 35€ sur votre première réservation Airbnb en utilisant mon lien de parrainage

 

Le voyage

Crédit photo

Nous avons tout fait en voiture : je ne pourrai donc pas vous donner de conseils pour le train ou l’avion, puisque nous n’avons encore jamais expérimenté ces modes de transport avec notre fille. La voiture ne pose pas de souci avec un bébé, pour peu que vous respectiez des périodes de pauses toutes les 2 à 3 heures. Quentin et moi avons donc alterné la conduite lors de ces différentes pauses, afin qu’aucun d’entre nous ne soit fatigué à notre arrivée, et pour que chacun puisse se reposer pendant que l’autre conduit.

Nous avons fait le choix de partir de nuit, après le dernier biberon du soir, soit quelques heures avant le premier du matin. Nous avons une grande chance : Inès est très sage en voiture, dort dès les premiers mètres et ne se réveille que pour son biberon : nous avons donc pu faire de longs trajets parfaitement paisibles ! Faites en sorte de garder le sac à langer à proximité (= loin du bazar présent dans le coffre!), afin de pouvoir changer une couche ou de donner un biberon en toute quiétude.

Pour la tenue vestimentaire, je vous conseille de faire voyager votre bébé en pyjama : cela rendra les changes plus faciles et plus rapides, et votre bébé sera plus à l’aise que dans des vêtements serrés (aucun risque qu’un bouton lui rentre dans la peau, ou qu’un vêtement soit complètement plissé dans son dos).

A garder à proximité, également :

  • une spirale d’activité* : la nôtre nous a été offerte par des amis ; c’est l’un des meilleurs cadeaux que nous ayons pu recevoir, car il permet d’occuper notre fille lorsque les trajets sont un peu longs. On l’enroule tout simplement autour de la poignée du cosy, et cela permet d’occuper votre bébé et d’éviter les pleurs d’ennui. Le moindre virage ou secousse en voiture agite les différents objets : c’est vraiment le jouet parfait !
  • un rétroviseur pour bébé* : si votre enfant a moins d’un an, il voyagera très certainement dans ce qu’on appelle un cosy ; c’est un siège-auto (très souvent adaptable sur poussette) dos à la route, qui garantit une sécurité maximale. A moins de voyager à côté de lui sur le siège arrière, il est parfois difficile de garder un œil sur son bébé. Je vous conseille vivement d’acheter un miroir, prévu à cet effet, qui se fixe sur l’appuie-tête du siège sur lequel est installé votre bébé. En un coup d’œil, vous verrez s’il dort, s’il a besoin de vous…
  • une sucette* : notre fille n’en a pas du tout eu besoin pendant ses premiers mois de vie, et il semblerait qu’elle s’y intéresse désormais… nous avons toujours fait en sorte de l’avoir à portée de main dans la voiture. Cela l’aide parfois à retrouver le sommeil après avoir fait une pause. Si possible, utilisez-la sur un accroche-sucette, que vous pouvez ensuite fixer sur les attaches du siège-auto !
  • des lingettes* : un petit accident est vite arrivé et on a pas vraiment envie de fouiller dans le sac à langer pour trouver un paquet de lingettes ! J’en ai toujours un glissé dans la pochette derrière mon siège. Celles-ci* sont mes préférées : elles sont imbibées d’eau et d’extrait de fruit, on peut donc les utiliser pour tout et n’importe quoi !

 

La préparation des valises

Je ne vais pas vous faire le topo sur le contenu des valises… prévoyez bien sûr pour toutes les températures, et de quoi anticiper plusieurs changes par jour ! Je me permets juste de détailler quelques petites choses qu’on a tendance à oublier (ou à trouver superflu sur le coup – croyez-moi, ils nous ont vraiment été d’une grande aide!) :

  • compresses + sérum physiologique : je n’en avais prévu que quelques-uns dans la trousse de toilette d’Inès, mais il se trouve qu’elle a eu une petite infection de l’œil pendant notre séjour (rien de grave – cela est assez courant depuis sa naissance – mais qui nécessite un nettoyage régulier). J’en ai tout de suite racheté dans la première pharmacie que l’on a croisée !
  • carnet de santé, thermomètre et Doliprane© : car on n’est pas à l’abri d’une petite visite chez le pédiatre pour un problème grave ou non… pour la petite anecdote, Inès a fait sa première poussée de fièvre pendant nos vacances, « comme de par hasard » !
  • mouche-bébé : nous partions pour une destination où le climat est assez humide, et je savais que ma fille finirait par s’encombrer. Je vous reparlerai en vidéo de ce mouche-bébé* absolument génial (et qui, croyez-moi, vaut son prix!) ; il est très encombrant mais nous avons fait en sorte de pouvoir l’emmener avec nous… Il nous a été d’un grand secours !
  • thermomètre de bain et goupillon pour biberon : ces deux objets traînent fièrement dans votre appartement… à tel point que vous ne les remarquez même plus lorsque vous passez à côté. Ce sont les deux objets que j’ai faillis oublier lors de la confection des valises, alors je tenais à vous les signaler !

 

L’exposition au soleil

Il est bien entendu fortement déconseillé d’exposer votre bébé au soleil (je vous garantis avoir vu des comportements plutôt dangereux sur la plage… il n’est peut-être donc pas inutile de le repréciser!). Inès n’a été exposée qu’au soleil indirect, lors des déplacements (pour se rendre à la plage par exemple), ou par le biais des quelques rayons qui sont passés à travers le parasol ou le toit de sa poussette. Voici quelques conseils que je peux vous donner pour préserver la santé de votre bébé :

  • pas d’exposition entre 12h et 16h : même derrière un parasol, même avec de la crème solaire… ce sont les heures les plus ensoleillées de la journée, et il faut être particulièrement prudent à ce sujet, surtout avec un bébé de quelques mois !
  • équipement pour la plage : l’équation parfaite, c’est maillot anti-UV + parasol + crème solaire + bob + lunettes + crème solaire. Oui, ça fait beaucoup ! Nous avons respecté cela religieusement pendant la durée de nos vacances, et notre fille n’a souffert d’aucun coup de chaud et n’a pas pris la moindre couleur sur sa peau.
  • hydratation maximale : un biberon d’eau + une brume d’eau thermale sont des essentiels à toujours avoir à portée de main.

Voici une petite sélection d’articles pour vous aider à vous repérer :

1 – Maillot anti-UV DPAM
2 – Lunettes de soleil Ki et La (0-18 mois)
3 – Lunettes de soleil Izipizi (0-12 mois)
4 – Chapeau anti-UV Trixie
5 – Chapeau anti-UV Lässig
6 – Combinaison anti-UV Oxybul

J’espère sincèrement que cet article pourra aider ceux et celles qui comptent partir en vacances avec leur bébé ! N’hésitez pas à me poser des questions en commentaire, je me ferai un plaisir de vous répondre ♡

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous aimerez aussi

* = liens affiliés ; lire mon à propos pour en savoir plus

Partager l'article

Vous aimerez aussi

24 Commentaires

  • Reply Cat 9 août 2017 at 8 h 57 min

    Pourquoi ne pas partir avec un bébé en vacances! La mienne entrait dans son troisième mois la première fois que nous sommes partis en vacances mais nous avions adaptés nos « habitudes » tout simplement.

  • Reply Julia 9 août 2017 at 9 h 35 min

    Ton article est très complet ! Merci Mariel !

  • Reply Madeleine 9 août 2017 at 10 h 59 min

    Ton article est très intéressant, j’ai plus confiance en ce que tu dis qu’en n’importe quel autre article ailleurs (peut être parce que tu es infirmière).
    Je n’ai pas d’enfant, mais je garde ton article sous le coude pour le jour où je serais maman.
    Bonne journée.

  • Reply Elisa 9 août 2017 at 11 h 05 min

    Merci Mariel pour cet article très complet ! Je pars samedi pour une semaine en Bretagne avec mon fils de 17 mois. Premières vacances à 3 !

  • Reply Maeva 9 août 2017 at 11 h 15 min

    Super article ! Merci Mariel ! Nous partons avec notre fille de 4 mois la semaine prochaine , tu m’as donné des idées !
    Juste une question , es tu contente des lunettes de soleil izipizi ? Elles sont adaptable à la tête de bébé ? Inès les as bien supportées ? Je suis toujours à la recherche d’une paire , celles que j’ai déjà essayer étaient trop grandes encore ….
    Merci à toi !

    • Reply Mariel 9 août 2017 at 11 h 24 min

      Hello ! Oui on en est ravis ! Attention car elles sont pour les 0-12 mois mais, objectivement, avant les 4 mois d’Inès, elles restaient vraiment immenses… Elles sont encore un peu grandes à ce jour mais ça passe. Elles sont fournies avec un lien en gomme que tu peux placer derrière les branches des lunettes pour qu’elles tiennent derrière la tête. Elles ne glissent pas et sont vraiment bien pensées ! Attention car les branches peuvent un peu « rentrer » derrière les oreilles lorsque le bébé est dans son siège-auto par exemple… C’est le seul défaut qu’on leur a trouvé ! Bises

  • Reply Stormy 9 août 2017 at 12 h 01 min

    Même si je n’ai pas encore d’enfants, je trouve ton article très intéressant, tout est toujours très bien expliqué 😉

  • Reply Amandine 9 août 2017 at 14 h 37 min

    Et oui un enfant ça change la vie et aussi les vacances…
    De bonne vacances 1ere vacances en famille et profitez bien !
    Cette année nous partons en TGV mais mon fils va bientôt avoir 2 ans moins de choses à transporter ! Et cette année j ai investi dans la Pockit !!! Une merveille ! Elle tient dans un sac prévu à son effet c est le top ! #voyagecompact
    Par contre pour les longs voyages en voiture je pense qu il est préférable d investir dans un bon siège auto dos à la route plus confortable et plus sécurisé pour bébé
    Bonne vacances

  • Reply Valerie 9 août 2017 at 17 h 03 min

    Article archi complet Mariel! C’est toute une organisation de partir avec bébé et c’est indispensable! Un grand merci pour ces précieux conseils! Les miens sont maintenant plus grands et je dois avouer que c’est désormais plus simple maintenant pour partir…☺
    Un gros bisous de Genève

  • Reply Charline 9 août 2017 at 18 h 44 min

    Merci pour ton article en voyant tes photos j avais hâte que tu postes qqch dans le genre
    En revanche je me pose une question pour nous qui partons en septembre avec notre fils qui aura presque 5 mois : bebe à la plage Ca se passe comment ? J imagine du sable partout un bebe qui pleure car on ne tient pas assis bref j appréhende! Merci !

    • Reply Mariel 9 août 2017 at 19 h 03 min

      On installait Inès sur une grande serviette pour qu’elle n’ait pas accès au sable avec ses mains (même s’il y a eu quelques ratés!), avec quelques jeux. Et tout se passait bien ! On se relayait pour aller se baigner, et elle jouait tranquillement 🙂

  • Reply Audrey 9 août 2017 at 23 h 21 min

    Je ne suis pas maman mais cet article est très intéressant et très complet ! Est-ce qu’un récapitulatif de vos bonnes adresses des vacances arrive sur le blog ? Bisous.

    • Reply Mariel 11 août 2017 at 12 h 57 min

      J’ai voulu profiter de nos premières vacances à 3 donc je n’ai pas trop pensé au blog, donc je ne ferai pas d’articles bonnes adresses, désolée 🙁 j’ai partagé la plupart sur Instagram du coup !

  • Reply Adeline 10 août 2017 at 7 h 33 min

    Coucou Mariel !! Notre petite Inès a nous est née fin mars 2015, et depuis nous avons un mode de vie très simple: emmener bébé avec nous partout, et lui faire découvrir le monde comme on l’aime. Premier été, nous sommes également partis en vacances. Et pareil, au pays basque, pour le climat. Nous avions alors opté pour quelque chose de tout à fait nouveau pour nous (et pour lequel, j’avoue, j’avais quelques aprioris..) : un mobile en home en camping. Et la avec un bébé ça été là révélation : chacun sa chambre, deux salle de bain, un complexe Aquatique dont les parents Peuvent profiter la journée et bébé le soir (Inès va à la piscine depuis ses quatre mois). Depuis on choisir ce mode de location. A chaque vacances, fin juin nous étions sur la côte d’Azur, toujours en mobile home, et Inès qui a maintenant deux ans adore avoir une « cabane de vacances ». Prochaine destination le Maroc, road trip en famille, on part pour quinze jours, en voiture, découvrir la côte atlantique marocaine ! Les enfants ça changent la vie, mais il ne faut pas tout changer, il faut simplement s’adapter et oser je pense !!

  • Reply Caroline 10 août 2017 at 8 h 34 min

    Article bien détaillé !
    On ne s’est jamais refusé non plus à partir en weekend ou en vacances avec nos enfants.
    À partir de un mois on les emmène en vadrouille (la belle famille est à 3h de route de chez nous)
    La j’appréhende par contre nos 1eres vacances à 5 et avec 3 enfants à l’arrière de 4 ans – 2 ans et 1 mois 1/2 cela va être qq chose !

  • Reply Valérie 10 août 2017 at 9 h 45 min

    Bonjour Mariel,

    Je découvre tout juste ton univers et j’aime vraiment beaucoup. Tu m’offres des heures de lecture :o)))) Je suis maman d’un petit garçon de bientôt cinq ans (Raphaël) et même si nos premières vacances à trois sont loin, je me souviens que pour nous aussi il était impensable de zapper les vacances d’été. Depuis sa naissance, nous avons pris pour habitude de partie fin juin et franchement pour rien au monde nous repartirions en août avec un enfant. On a la chance de pourvoir choisir nos congés du coup on profite du hors saison avec des températures plus douces et surtout des lieux moins fréquentés. Nous avons attendu que Raphaël est trois ans pour prendre l’avion et tout c’est très bien passé il a adoré et il était très impressionné :o)
    Je ne sais pas si ça se fait mais MERCI pour ton blog, j’aime trop (je me répète). J’ai hâte de lire tes prochains articles.
    Valérie, une nouvelle liseuse Bissss

  • Reply Valérie 10 août 2017 at 10 h 00 min

    Je voulais dire « une nouvelle lectrice » bien sûr. Liseuse c’est un peu étrange lol.

  • Reply steph 11 août 2017 at 11 h 10 min

    Bonjour,
    Chouette article très complet. Partir en avion ou en train avec un bébé n’est pas non plus très compliqué, nous sommes partis à Vancouver avec nos 3 enfants dont un bébé,. Comme vous, nous privilégions les maisons avec chambres séparées et lave-linge ….. Pour moi, le pire âge pour des vacances tranquilles avec un « bébé « , c’est entre 18 mois et 3 ans !!!!. Impossible de faire la sieste ailleurs que dans leur lit, impossible de sauter la sieste, restaurants parfoit compliqués …. Bref, je ne reviendrai pas sur ces périodes…… Plus grands, nous les avons emmenés dans tous les pays d’Europe, aux Usa, en Corée et en Australie, c’est toujours un plaisir !!!
    Excellente journée
    Steph

  • Reply Clémentine 23 août 2017 at 16 h 49 min

    Bonjour,

    je suis assez d’accord avec votre philosophie à ton mari et toi-même : pourquoi s’interdire certaines choses sous prétexte que nous sommes parents? Les bébés aussi ont le droit de partir en vacances et de voir le monde.
    Je suis partie pour la première fois en vacances avec mon fils lorsqu’il avait 3 ou 4 mois, et j’ai pris pour la première fois l’avion avec lui lorsqu’il avait 8 mois (j’étais seule en plus, car maman solo), et ça se fait très bien. Le tout c’est d’être cool!
    Seul petit bémol : pourquoi éviter le sud de la France? Il y a des gens qui vivent dans le sud à l’année, et ils ont aussi des bébés, sans pour autant s’enfermer chez eux. Une protection solaire, de l’ombre, de l’eau, et let’s go! Comme pour les adultes en somme 😉 .

    • Reply Mariel 23 août 2017 at 18 h 26 min

      Oui tu as tout à fait raison ! Mais il est tout de même conseillé d’éviter un maximum la chaleur avec un bébé de < 6 mois, d'où ce conseil que je me permets de donner. Car s'il faut rester cloîtré chez soi de 12h à 17h, c'est un peu dommage 🙂 le climat très tempéré du Sud-Ouest permet, selon moi, de profiter davantage, même pendant les heures chaudes de la journée ! Bises

  • Reply Amelie 1 septembre 2017 at 19 h 50 min

    Bonjour mariel, ton article est très intéressant et je voulais savoir ce que tu pensais du lit parapluie ? Est ce qu’il est confortable ?
    (J’en ai un de vertbaudet pour mon bebe et le matelas est juste une horreur)
    Du coup je lorgne sur celui ci qui en plus à l’air pratique à déplier, plier.
    Merci ☺️

    • Reply Mariel 3 septembre 2017 at 13 h 59 min

      Coucou ! Oui il est extrêmement confortable, presque autant que son lit classique. C’est un matelas avec un fond en bois (très fin), ferme mais moelleux. Je te le conseille vraiment, nous on ne peut plus s’en passer et on le balade partout ! Bises

  • Reply Charlotte 18 septembre 2017 at 11 h 38 min

    Quel article super intéressant !! 🙂
    Je voyagerai au printemps prochain avec un petit bébé de 2 mois et demi. Petite question: pour les trajets en voiture, avez-vous installé Inès dans un siège auto, ou bien dans une nacelle auto? J’ai l’impression d’entendre tout et son contraire à ce sujet.
    Mille mercis!
    Charlotte

    • Reply Mariel 19 septembre 2017 at 13 h 31 min

      Notre nacelle n’était pas homologuée pour la voiture donc nous avons tout fait avec le cosy + base isofix, pour la sécurité c’est vraiment l’idéal, il faut juste faire une pause toutes les 2-3h max 🙂 bises

Laisser un commentaire